Les bonnes pratiques contre les inondations

99% des communes françaises ont déjà subi au moins une inondation depuis 1982 (ruissellement, débordement, submersion marine, crue rapide…).

 

L’inondation est une menace majeure, elle cause d’importantes pertes financières directes (perte de chiffre d’affaires, dommages aux constructions etc.) et indirectes (diminution de la valeur des biens risquant d’être inondés). Elle peut occasionner la perte totale des marchandises et des équipements de l’entreprise sinistrée.

Mais vous pouvez limiter ses conséquences les plus graves

L’inondation est prévisible et bien se préparer limite les dégâts et les pertes.

1. AVANT L’INONDATION : LES MESURES DE PROTECTION

ÉLECTRICITÉ

  • Installez les compteurs et les tableaux électriques au-dessus du niveau de la plus haute crue connue (minimum 1,20 m).
  • Optez pour des boîtiers de raccordement étanches (alimentation électrique, téléphone, etc.).
  • Créez un réseau d’électricité indépendant pour les niveaux du bâtiment potentiellement inondables.
    Privilégiez une distribution par le plafond.

ÉQUIPEMENTS

  • Fixez la chaudière et les centrales de ventilation à des appuis lestés hors d’atteinte de l’eau.
  • Vérifiez l’étanchéité des cuves à fuel et des citernes à gaz. Remplissez-les avant les périodes de risque d’inondation.
  • Fixez les meubles extérieurs, serres, cuves, citernes, réservoirs, etc. à des socles lestés pour qu’ils ne soient pas entraînés par l’eau.

INSTALLATIONS

  • Équipez les volets et les rideaux électriques d’un système d’ouverture manuel. Privilégiez les volets faciles à dégonder. Bouchez les lucarnes, grilles d’aération, etc.
  • Choisissez des matériaux ou revêtements hydrofuges pour les carrelages, cloisons, etc.
  • Équipez les canalisations d’eau de clapets antiretour et bouchez leur passage au travers des murs, planchers, dallages. Bouchez
    également les autres réseaux provenant de l’extérieur (conduites, câbles, etc.).
  • Installez des pompes de relevage et prévoyez des batardeaux

2. DÈS QUE L’ALERTE EST LANCÉE : LES MESURES URGENCE

  • Installez vos batardeaux ou sacs de sable devant les portes et portes-fenêtres.
  • Coupez l’électricité et le gaz.
  • Relevez le mobilier avec des parpaings et fixez-le. Protégez les équipements avec des sacs de sable.
  • Signalez avec des piquets les équipements pouvant se révéler dangereux une fois immergés : piscine, trou, descente d’escalier, banc, etc.
  • Appliquez le plan de sécurité prévu.
    Suivez les consignes des autorités.
    Rejoignez une zone sûre.

3. APRÈS L’INONDATION : PRÉCAUTIONS ET INDEMNISATION

  •  Attendez l’autorisation des autorités en charge de la sécurité pour accéder au site.
  • Signalez les sources de pollution potentielle (fuel, produits toxiques, cadavres d’animaux, etc.)
  • Contactez au plus tôt votre intermédiaire d’assurance pour déclarer votre sinistre. • Avec son accord, prenez les mesures nécessaires
    pour éviter l’aggravation des dommages (évacuez l’eau et les boues stagnantes, aérez, éloignez les matériels détrempés, etc.).
  • Sécurisez le site sinistré et ses abords
  • Inventoriez les dégâts et rassemblez vos factures ou justificatifs.

Actualités

Copy link
Powered by Social Snap